Restauration de la chapelle du P. Gaschon

Restauration de la chapelle du P. Gaschon

Lieu de sépulture du père François Gaschon, embellie et décorée entre 1838 et 1871, la chapelle de l’hôpital d’Ambert, dite « chapelle du père Gaschon », a besoin d’être restaurée en raison de désordres architecturaux et de l’usure du temps.

La façade de la chapelle, après sa restauration en 2015

L’association « Les Amis du père Gaschon » avait pu réunir quelques fonds, dont elle avait fait don à l’hôpital d’Ambert, propriétaire de la chapelle, pour que des travaux soient effectués en 2015 (démolition d’une terrasse dans le cloître et rénovation de la façade ouest), à l’occasion du Bicentenaire de la mort du bon Père, et en 2016 (rénovation des vitraux de la façade ouest).

Mais l’ampleur des tâches encore à accomplir reste énorme, et les financements nécessaires tout autant.

Heureusement, avec le soutien de la Fondation Omerin et de la Région Auvergne Rhône Alpes, des travaux bien plus importants peuvent être dorénavant engagés. L’association « Les Amis du Père Gaschon » est désormais mandatée par le Centre hospitalier d’Ambert pour assurer la maîtrise d’ouvrage des travaux. Le cabinet d’architectes PIL assume la maîtrise d’œuvre. Son expertise et celle d’un bureau d’études en structures bois ont permis d’établir les interventions à effectuer. Dans l’ordre, les plus importantes :
– reprise et consolidation de la charpente au pied du clocher, des abat-sons, du plancher du toit ;
– mise en sécurité ;
– mise aux normes d’accessibilité ;
– mise aux normes de l’électricité ;
– reprise de la façade nord.

Ces premières opérations sont entérinées et devraient débuter dans les prochains mois, pour durer plus d’une année. Cette page internet sera un moyen de vous tenir informés de leur évolution.

Les peintures du plafond, avec les symboles des évangélistes

D’autres travaux sont à envisager, mais les sommes en jeu (plus de 100 000 €) ne sont pas totalement réunies à l’heure actuelle pour permettre leur engagement. Il s’agit :
– de la rénovation des peintures intérieures, un très gros chantier ;
– de la reprise de l’enduit de la façade sud sur le cloître.

Après la première tranche de restauration, la chapelle sera hors d’eau et sécurisée à tout point de vue. Les magnifiques peintures n’auront hélas pas retrouvé leur lustre, et la recherche des financements pour boucler le budget sera un challenge important pour l’association et tous les amis du père Gaschon.

Mais nous n’en sommes pas encore là. Prochaine étape, le début des travaux. À très bientôt !

Télécharger le tract sur la restauration de la chapelle.