Les lettres du Père Gaschon

Les lettres du Père Gaschon

 Lors de l’enquête diocésaine effectuée en 1924 en vue de la béatification du Père Gaschon, on fit comme il se doit une étude des écrits du Serviteur de Dieu. L’inventaire qui en fut alors dressé releva : huit lettres à diverses personnes ; deux requêtes à des autorités publiques ; deux inscriptions sur les registres de la Faculté de Théologie de Toulouse ; deux extraits des registres de la paroisse d’Olliergues. Le cardinal Rossi, Censeur désigné à Rome en 1937 pour l’examen de ces écrits, attesta « qu’il ne s’y trouve rien de contraire à la foi et aux bonnes mœurs, et que de ces textes, quoique si peu nombreux, ressortent la charité, la piété, le zèle et le détachement du Serviteur de Dieu ».

7 G 13, autographe PG

Spécimen de l’écriture du Père Gaschon (acte de mariage daté 1801).

On vient de retrouver aux Archives Départementales du Puy-de-Dôme, dans le Fonds de l’Évêché (1 G 206), une lettre supplémentaire du Père Gaschon, dont nous donnons ici le texte.

 

Il s’agit d’un simple billet, adressé le 14 septembre 1787 à Monseigneur de Bonal, évêque de Clermont de 1776 à 1800. Même en ces quelques lignes, on reconnaît la profonde humilité et l’obéissance qui brillaient chez le Père Gaschon. Ce document confirme en outre que le missionnaire résidait à cette époque à Banelle.

 

 

 

 

+

Monseigneur

 

j’ay fais la petite commission dont je
devois vous rendre réponse. une personne
de confiance , c’est mr le curé de marat
luy meme , qui m’a dit que mr faidides
etoit en etat de faire le cathechisme.
j’ay l’honneur d’être avec le respect
le plus profond

Monseigneur

le plus soumis de vos
enfants en .j.c. gaschon. p. missre.

banelle  ce
.14. 7bre. 1787.

 

 

*******

 Icone de document PDF Télécharger le PDF