Bibliographie sur le Père Gaschon

Bibliographie sur le Père Gaschon

Ouvrages publiés, par ordre chronologique (pp. 247-253)

1817

  • SEGUIN : Vie du Bienheureux Père Gaschon, prêtre missionnaire de la Compagnie de la Mission de Notre-Dame de l’Hermitage, par A***, Seguin, libraire éditeur Ambert, 108 p., 15 x 8 cm.
    Première biographie, Broderie démarquant la vie de St-François Régis par Daubenton : valeur historique très discutable. Cf. Positio, Chap. XIV, 1.

1852

  • Abbé GRIVEL : Le Père Gaschon, Vie d’un Missionnaire d’Auvergne. Clermont-Ferrand, Librairie Catholique, 142 p., 15×10 cm.
    Ouvrage de circonstance publié à l’occasion du Jubilé et de la mission d’Ambert de 1851. Tableau de la vie du serviteur de Dieu très incomplet. Cf. Positio, Chap. XIV, 3.

1856

  • Abbé PREYSSAT : Vie du vénérable Père Gaschon, Clermont-Ferrand, 124 p., 15 x 10 cm.
    Ouvrage publié pour être le vade-mecum du parfait pèlerin. Souffrait d’assez graves lacunes. Cf. Positio, Chap. XIV, 4.

1857

  • Abbé GRIVEL : Le Père Gaschon, vie d’un prêtre d’Auvergne, nouvelle édition entièrement refondue, Ambert, Dupinet, Libraire éditeur, XIV + 124 + 126 p., 15 x 9,5 cm.
    Le livre de l’Abbé Grivel est l’ouvrage de base pour la connaissance du Père Gaschon pour l’ensemble de sa vie et tout particulièrement pour son ministère à Ambert. Cf. Positio, Chap. XIV, 3.

1861

  • Abbé MONIN : Vie du Curé d’Ars, p. 310.
    Une auxiliaire du curé d’Ars avait connu le Père Gaschon et l’avait même visité dans sa dernière maladie. Cf. Positio, Chap. X, Intr. 1.

1863

  • Abbé PREYSSAT : Vie du Père Gaschon, suivie de prières. Clermont-Ferrand, Ferdinand Thibaud, libraire typographe, 69 + 71 pages, 14×9 cm.
    L’Abbé Preyssat a refondu son ouvrage pour tenir compte des critiques de l’Abbé Grivel. Il poursuit toujours le même but : fournir un sujet d’édifica­tion aux âmes pieuses. Le plus intéressant dans ce livre est ce qui concerne le ministère du Père Gaschon à l’hôpital d’Ambert. Cf. Positio, Chap. XIV, 4.

1885

  • Abbé RANDANNE : Etude historique sur l’ancienne Mission diocésaine de Clermont et ses quatre maisons, l’Hermitage, Salers, Banelle, La Chasse. Clermont-Ferrand, Ferdinand Thibaud, imprimeur libraire, pp. 267-270, 280-284, 315-321.
    Le plus intéressant dans cet ouvrage, outre les renseigne­ments sur la Mission diocésaine de Clermont et ses maisons, ce sont les renseignements concernant les Missions prêchées par François Gaschon . Cf. Positio, Chap. XIV, 5.

1910

  • Régis CREGUT : Mgr DUWALK de DAMPIERRE et l’Organisation concordataire du diocèse de Clermont (1802-1804). Clermont-Ferrand, Louis Bellet, Imprimeur éditeur ; p. 388.
    L’ouvrage reproduit l’appréciation du Conseil ecclésias­tique sur le Père Gaschon. Il est intéressant aussi pour la foule de renseignements qu’il donne sur réorganisation du diocèse de Clermont. Cf. Positio, Chap. VIII.

1913

  • Abbé Joseph GAUD : Un sanctuaire de Marie en Bourbonnais, Notre-Dame de Banelle. Paris, Imprimerie J. Mersch., pp. 45-50.
    L’auteur, curé doyen d’Escurolles, donne un résumé de la vie du Père Gaschon d’après les biographes précédents. Nous trouvons aussi des renseignements précieux chez lui sur le pèlerinage de N.D. de Banelle (cf. Chap. IV et VI). Est signalé aussi, p. 50, l’intérêt manifesté pour l’introduction de la cause du serviteur de Dieu par le frère Joseph Faron.

1915

  • Abbé GOUTTEFANGEAS : Vie Populaire du Père Gaschon, ancien missionnaire de Notre-Dame de l’Hermitage, sans nom d’éditeur, 130 p., 14 x 9,5 cm.
    Ouvrage rédigé hâtivement, renseignements empruntés aux biographes précédents avec des détails fournis par la tradition locale de l’Hermitage. Cf. Positio, Chap. XIV, 6.
  • Abbé Adrien ADAM : Quelques notes et documents sur le Père Gaschon. Dans : Semaine Religieuse de Clermont, n° 29 du 17 Juillet 1915, pp. 524-533.
    Sont enchâssés dans un résumé biographique plusieurs documents qui viennent éclairer des moments de la vie du Père Gaschon sur lesquels les biographes précédents ne s’étaient guère appesantis. Cf. Positio, Chap. XIV, 7.

1925

  • Abbé Camille POURREYRON : Vie du Serviteur de Dieu, François Gaschon, prêtre missionnaire du diocèse de Clermont, Clermont-Fer­rand, Raclot, imprimeur, 112 p., 18,5 x 12 cm.
    Présentation sérieuse de la vie du serviteur de Dieu d’après les éléments solides des biographes précédents et les pièces du procès diocésain. Cf. Positio, Chap. XIV, 8.

1928

  • (Abbé Camille POURREYRON) : Le Serviteur de Dieu François Gaschon. Sans nom d’auteur, Abbeville, Paillart imprimeur, 32 p., 15 x 9,5 cm.
    Petite plaquette, résumé de l’ouvrage précédent.

1932

  • Abbé Camille POURREYRON : Vie du serviteur de Dieu, François Gaschon, prêtre missionnaire du diocèse de Clermont, 2e édition, même nombre de pages, même format.
    Cette deuxième édition, rendue nécessaire par l’épuise­ment de la première, a été publié au moment où était célébré à Ambert le 2e centenaire de la naissance du serviteur de Dieu.
     
  • Abbé V. BOGROS : Un cœur de prêtre, le Père François Gaschon, prêtre missionnaire du diocèse de Clermont, 1732-1815. Clermont-Fer­rand, imprimerie Régionale, 16 p. 21 x 15 cm.
    Panégyrique prononcé à Ambert aux fêtes du deuxième centenaire le 11 septembre 1932. Cf. Positio, Chap. XIII, Intr. 3.

1935

  • Chanoine J. MARTIN : L’Institution SAINT-PIERRE à Courpière, Paris, imprimerie Chaix ; p. 10.
    En écrivant l’histoire anecdotique de l’institution Saint-Pierre de Courpière, continuatrice en 1884 du Collège de Billom, le Chanoine Martin devait signaler que François Gaschon a été élève de ce collège.

1954

  • Henri POURRAT : L’Exorciste, vie de Jean-François Gaschon, prêtre missionnaire, Paris, éditions Albin Michel, 288 p., 18,5 x 12 cm.
    Dans la trame de la vie du serviteur de Dieu, racontée d’après les biographes précédents, Henri Pourrat a enchâssé une grande quantité d’anecdotes. Cf. Positio, Chap. XIV, 9.

1955

  • Gabrielle BARNICAUD : Mon vieil Ambert, Ambert, imprimerie Migeon.
    Allusion au Père Gaschon caché à Ambert pendant la révolution. Cf. Positio, Chap. VI, Intr. 5.

1956

  • M. BELMON : Séminaire de Clermont, Trois siècles d’histoires, Clermont-Ferrand, imprimerie Régionale, Chapitre VI et VIII.
    Ce livre nous fournit des renseignements intéressants pour l’époque où le serviteur de Dieu a été séminariste à Clermont et pour l’époque où il s’est intéressé à la réorganisation du séminaire après la Révolution. Cf. Positio, Chap. II et IX.

1971

  • Marguerite SOLEILLANT FUZET : Histoire du Bon Père Gaschon, dans : Ambert et son église, ouvrage collectif renfermant des chapitres écrits par divers auteurs, Clermont-Ferrand, de Bussac. Chapitre X, pp. 185-202.
    L’auteur, une Ambertoise, a puisé dans les biographes précédents un récit pour associer le souvenir du Père Gaschon à la célébration en 1971 du Ve centenaire de la construction de l’église Saint-Jean d’Ambert.
    À signaler aussi dans l’ouvrage collectif le chapitre IX, L’église d’Ambert sous la révolution, par F. Durif . Cf. Positio, Chap. VIII intr. 1.

1974

  • Michel BOY : Ambert et son Passé, Nouvelles chroniques du Livradois, Editions Volcans, pp. 333-334.
    Mention du Père Gaschon mort à l’hôpital d’Ambert en 1815.

1979

  • Sous la direction d’Abel POITRINEAU : Histoire des Diocèses de France, Clermont. Paris, éditions Beauchesne, pp. 163 et 221.
    Est signalé le ministère de François Gaschon comme missionnaire avant la Révolution et comme aumônier de l’hôpital d’Ambert sous l’Empire.
    Le livre est aussi très intéressant pour les renseignements sur le diocèse. Cf. Positio, Chap. VI, VII, VIII passim.
  • Jacques GÉLIS, “Les miracles du « Bon Père Gaschon »”,inLes saints et les stars, Le texte hagiographique dans le culture populaire, Études présentées à la Société d’Ethnologie Française, réunies par Jean-Claude Schmitt, Paris (Beauchesne) 1979, pp. 197-219.
    Cf. Positio, chap. XIV, 11 : « L’auteur analyse les présentations diverses du Père Gaschon par les Vies, les Images, les récits de miracles et il compare les documents du XIXe siècle, surtout d’inspirations populaire avec les ouvrages plus récents qui se préoccupent davantage de rigueur scientifique. » L’examen de cet écrit s’étend de la p. 243 à la p. 246.

1983

  • Michel BOY : Ambert, deux mille ans d’histoire, Limoges, Imprimerie Touron et Fils, pp. 196-197.
    Le serviteur de Dieu est évoqué à propos du renouveau religieux à Ambert après la Révolution.
    Intérêt aussi du livre pour décrire la situation à Ambert au début du XIXe siècle. Cf. Positio, Chap. VIII et IX.

1985-86

  • (Sans nom d’auteur) : Vie du Père Gaschon. Dans : Annales de Notre- Dame de l’Hermitage, n° 448, pp. 2-7 ; N° 449, pp. 5-11 ; n° 450, pp. 3-8 ; n° 451, pp. 2-7 ; n° 452, pp.2-9.
    La Vie du serviteur de Dieu est résumé d’après les biographes précédents avec insistance sur son séjour à N.-D. de l’Hermi­tage.

1986

  • Michel BOY : François Gaschon, prêtre missionnaire (1732-1815), Limoges, Imprimerie Touron et Fils, 136 p., 24 x 16 cm.
    Cette biographie fait le point avec sérieux sur ce que les documents et témoignages nous livrent comme renseignements sur le serviteur de Dieu. Cf. Positio, Chap. XIV, 10.

1987

  • (Collectif) : Les Grandes heures des Églises : Chrétiens en Auvergne, Paris, éditions du Rameau, p. 31.
    Est signalé tout particulièrement le ministère clandestin du serviteur de Dieu durant la Révolution.

Document PDF Télécharger le contenu en PDF